Résumé de Brexit

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Brexit résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques clés

  • Aperçu
  • Niveau débutant
  • Innovant

Commentaires

À la lecture de l’analyse que fait le journaliste Ian Dunt du Brexit, vous n’aurez aucun mal à comprendre que ce dernier a voté pour la partie perdante lors du référendum de juin 2016. L’auteur soulève cependant certains points tangibles, révélateurs et préoccupants au sujet du Brexit et de l’approche du gouvernement britannique face à cette procédure. Dunt souligne la complexité du Brexit et les lourdes contraintes qu’il fera peser sur la modeste structure de négociation commerciale dont dispose le Royaume-Uni. Le journaliste déconstruit habilement certains des mythes propagés par les partisans du Brexit, tel que le rôle potentiel que jouerait l’Organisation mondiale du commerce en tant que protecteur du pays, et remet en cause l’opinion selon laquelle l’établissement d’accords de libre-échange sera facilité ou plus rapide après le Brexit. Il affirme que la question posée sur les bulletins de vote lors du référendum était simpliste, alors que la sortie de l’Union européenne sera tout sauf facile. Tout en restant politiquement neutre et en réaffirmant que les opinions développées ici sont celles de l’auteur, getAbstract recommande la lecture de cette analyse exhaustive et rappelle que les perspectives ne sont pas particulièrement optimistes pour le Royaume-Uni.

Grâce à ce résumé, vous apprendrez

  • Quels défis doit relever le Royaume-Uni pour préparer le Brexit ;
  • Quelles sont ses implications internationales ; et
  • Pourquoi l’Union européenne ne veut pas que le Royaume-Uni obtienne un accord de sortie favorable.
 

À propos de l’auteur

Ian Dunt est rédacteur de Politics.co.uk et rédacteur politique du site Erotic Review. Il rédige également des articles pour de nombreux quotidiens et revues britanniques tels que The Guardian et The Times.

 

Résumé

Des modèles alternatifs de relations avec l’UE

Le 23 juin 2016, le référendum sur l’adhésion du Royaume-Uni à l’Union européenne s’est soldé par une victoire en faveur du Brexit. Toutefois, ni la campagne ni le scrutin ne précisaient comment le Royaume-Uni quitterait l’UE, ni quelles relations le pays allait entretenir avec l’UE à l’avenir. Actuellement, un certain nombre de pays ne faisant pas partie de l’UE entretiennent avec cette dernière des relations politiques, juridiques et commerciales. La Norvège, l’Islande et le Liechtenstein sont membres de l’Espace économique européen (EEE), ce qui leur garantit l’accès commercial au marché unique moyennant une participation financière au budget européen. La Norvège se préoccupe beaucoup de son industrie halieutique, qu’elle défend vigoureusement. Paradoxalement, les intérêts du secteur des services financiers de la Grande-Bretagne seront difficiles à préserver. Le modèle norvégien cède une grande part de souveraineté à l’Union européenne (UE), dans la mesure où la Norvège ne fait pas partie des États membres et n’a pas vraiment son mot à dire au Parlement européen. Toutefois, cette notion de souveraineté et le slogan <...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Contre-révolution
8
La fin de l’expertise
9
Conversations entre adultes
8
Le système dette
8
Vers un monde démondialisé
8
Le complice du despote
8

Chaînes associées