Résumé de Contre-révolution

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Contre-révolution résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Controversé
  • Important
  • Analytique

Commentaires

Pourquoi le populisme s’est-il développé en Europe ces dernières années ? Dans cette analyse lucide, l’universitaire Jan Zielonka examine les raisons du virage politique radical sur le continent. Sa conclusion est la suivante : le leadership politique dominant fait preuve d’un cynisme et d’une complaisance croissante, alors que les institutions démocratiques se montrent de plus en plus indifférentes à la volonté populaire. Dans le même temps, l’anxiété et l’appréhension gagnent progressivement les populations européennes. Les électeurs en France et en Belgique, préoccupés par le terrorisme, se montrent de plus en plus sceptiques sur l’ouverture des frontières et le multiculturalisme. En Grèce, au Portugal et en Pologne, les citoyens s’inquiètent pour leur emploi et s’interrogent sur le manque d’empathie de leurs dirigeants. Bien qu’il dénonce de manière virulente le système démocratique libéral européen, Zielonka se défend d’être populiste. Il ne cesse de rappeler qu’il n’éprouve aucune sympathie pour la contre-révolution, qu’il juge peu judicieuse. Pourtant, l’auteur reconnaît qu’il est utile de procéder à une introspection, et fait valoir que le libéralisme (ainsi que la tolérance et la rationalité qui l’accompagnent) ne survivra qu’à condition que ses partisans comprennent et s’efforcent de corriger les erreurs commises ces dernières années. getAbstract recommande d’écouter son raisonnement jusqu’au bout.

À propos de l’auteur

Jan Zielonka est professeur de politique européenne à l’Université d’Oxford. 

 

Résumé

Une offensive contre le libéralisme

Il y a une génération, l’Europe se trouvait au cœur d’une véritable révolution qui visait à étendre le libéralisme aux anciens pays communistes de l’Europe de l’Est. Durant les années qui ont suivi la chute du mur de Berlin, les nouvelles nations démocratiques ont mis en place des systèmes de sécurité sociale et une régulation de leurs marchés. Transparence et État de droit constituaient l’essentiel des sujets de conversation. Cependant, cette révolution fait aujourd’hui volte-face. Dans toute l’Europe et de manière systématique, des nations démantèlent l’État-providence et dérégulent leurs marchés. Le débat en Europe se concentre sur le rétrécissement des États et la reconstruction de murs. De Varsovie à Budapest, en passant par Londres, Madrid et Paris, une nouvelle vague de populisme anti-libéral déferle sur l’Europe. Autrefois considéré comme le bastion de la tolérance, le continent est désormais submergé par la colère et la désillusion. En 2016, les électeurs britanniques se sont prononcés en faveur de la sortie de l’Union européenne, parfait exemple du libéralisme, et ce, bien que les politiciens, les journalistes...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Vers un monde démondialisé
8
Brexit
8
La route de la servitude
9
Au-delà de l’OTAN
9
La fin de l’expertise
9
La guerre contre la science
9

Chaînes associées