Résumé de Conversations entre adultes

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Conversations entre adultes résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Controversé
  • Vu de l'intérieur
  • Captivant

Commentaires

Dans Conversations entre adultes, Yanis Varoufakis revient sur les temps forts de son mandat en tant que Ministre des finances de la Grèce. Ce n’est pas tant le récit de la descente aux enfers d’une Grèce harcelée par ses créanciers européens qui interpelle le lecteur, que le combat acharné d’un homme qui croit profondément et fermement à une sortie de la crise dans la dignité pour un pays et ses citoyens. Durant 162 jours, Yanis Varoufakis a tenté en vain de convaincre une troïka intransigeante et obstinée de la viabilité de son programme de politique économique. On découvre pour la première fois les tractations secrètes qui ont eu lieu dans les coulisses de l’Union européenne, les jeux de pouvoir et d’influence ainsi que la duplicité des divers acteurs de cette ‘nouvelle tragédie grecque’. L’auteur ne manque pas au passage de décocher quelques coups de griffe à ses interlocuteurs : Angela Merkel (dotée ‘d’une mauvaise foi inouïe’), Wolfgang Schäuble (le ‘grand méchant loup’) ou Michel Sapin (qui ‘esquivait, différait et simulait’). getAbstract recommande cette plongée terrifiante au cœur de la machinerie européenne d’un universitaire propulsé ministre, professeur d’économie respecté, mais peu rompu aux manipulations et aux jeux politiques d’une ‘troïka d’huissiers ravis de tailler dans les revenus’ de son pays.

À propos de l’auteur

Yanis Varoufakis, économiste, a été ministre des Finances de la Grèce du 27 janvier 2015 au 6 juillet 2015.

 

Résumé

Grèce : les dessous du sauvetage

La Grèce sombre brusquement dans l’insolvabilité car elle se retrouve dans l’incapacité de refinancer ses dettes suite au credit crunch (ou pénurie de crédit) des banques européennes en 2009. Trois banques françaises sont alors ‘confrontées à des pertes dues à une dette périphérique au moins deux fois plus importante que toute l’économie française’. Si ces prêts ne sont pas remboursés, le gouvernement français se verrait contraint de renflouer ces banques, les trois plus importantes de France. Outre des prêts équivalant à 102 milliards d’euros à la Grèce, ces banques avaient également accordé des prêts d’un montant de 627 milliards d’euros (soit plus d’un tiers de l’économie française) aux gouvernements italien, espagnol et portugais. Or, le défaut de paiement de l’État grec risquerait de susciter un mouvement de panique chez les banquiers du monde entier, qui cesseraient de prêter au Portugal, à l’Espagne et à l’Italie, par peur de voir le même scénario se reproduire. L’exposition des banques françaises atteint alors 1,7 trillion d’euros et, pour combler la perte de...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Le système dette
8
Contre-révolution
8
Cette fois, c’est différent
8
Vers un monde démondialisé
8
Stratégie
9
Droit d’asile
8

Chaînes associées