Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Décoder le stress

Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Décoder le stress

Comment survivre au stress et s’épanouir

Pan Macmillan,

15 minutes de lecture
7 heures gagnées
8 points à retenir
Audio et texte

Aperçu

Le stress chronique peut ruiner votre vie et finir par vous tuer. Le bon stress peut améliorer votre développement. Apprenez à éviter l’un pour mieux accepter l’autre.


Classement éditorial

9

Caractéristiques

  • Approche scientifique
  • Pratique
  • Bien structuré

Commentaires

Le consultant performance-santé Richard Sutton propose, à partir de données scientifiques, un compte rendu exhaustif sur le stress : en quoi il consiste, quels sont ses effets et comment le gérer. L’auteur affirme que, paradoxalement, le stress peut également contribuer à notre développement et notre épanouissement personnel. Entraîneur sportif et expert en performance, Sutton a travaillé avec des athlètes de haut niveau, des sportifs soumis à des niveaux de stress extrêmes. L’auteur propose ‘un modèle de résilience’ facile à mettre en pratique.

Résumé

Le stress est positif et négatif : un peu de stress peut aider les individus à progresser, trop peut en revanche les détruire.

Le stress, phénomène omniprésent, peut être à la fois positif et négatif. Une petite dose de stress au bon moment peut donner l’impulsion contrainte, mais nécessaire, pour encourager le développement et la croissance et, à la préhistoire, pour déclencher la réponse combat-fuite indispensable à la survie. Il est pratiquement impossible d’éviter les situations stressantes. Le stress peut avoir de nombreux effets négatifs et potentiellement invalidants sur votre santé physique et mentale. Des doses élevées de stress permanent peuvent détruire des vies ou y mettre fin prématurément.

Le stress chronique peut provoquer de l’angoisse, de l’hypertension, des problèmes de rythme cardiaque, des maux de tête ou des migraines, de l’hypersudation, un vieillissement prématuré de la peau, des troubles sexuels, des problèmes digestifs ainsi ‘[qu’]une perte auditive ou des acouphènes, une diminution de la fonction rénale, une polyurie [et] de l’insomnie’. Parmi les autres effets pervers du stress, on peut noter une diminution...

À propos de l’auteur

Richard Sutton, professeur en performance-santé, a conseillé des athlètes de haut niveau, des équipes olympiques ainsi que des fédérations sportives internationales. Il est également consultant auprès de grandes entreprises, notamment en matière de résilience au stress, de mobilisation des employés et de productivité.


Plus d'infos sur ce thème

Par le même auteur