Résumé de Faire le bien, c’est bien !

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Faire le bien, c’est bien ! résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Pratique
  • Innovant

Commentaires

David Hessekiel et Nancy R. Lee, tous deux éminents spécialistes en marketing et en programmation sociale ont, avec le gourou du marketing Philip Kotler, conjugué leur expertise pour rédiger un guide pratique pour la mise en œuvre d’initiatives efficaces en matière de responsabilité sociale des entreprises. Les auteurs expliquent ce qu’est la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et comment elle a évolué au cours des deux dernières décennies. Ils suggèrent les meilleures approches pour établir une relation équilibrée entre les objectifs de l’entreprise et ceux de l’association caritative. getAbstract recommande la lecture de ce manuel pratique à tous les cadres marketing, aux spécialistes en relations publiques, aux donateurs institutionnels et aux professionnels évoluant dans le secteur non lucratif. Mais prenez garde, les arguments des auteurs pourraient bien vous motiver à apporter, à votre tour, votre contribution !

À propos des auteurs

Philip Kotler est spécialiste en marketing et écrivain. David Hessekiel est président du Cause Marketing Forum. Nancy R. Lee est consultante pour les organismes à but non lucratif et spécialiste des campagnes de marketing social.

 

Résumé

L’évolution de la responsabilité sociale des entreprises

La responsabilité sociale des entreprises (RSE) consiste pour ces dernières à ‘s’engager à améliorer le bien-être de la communauté par le biais de pratiques commerciales discrétionnaires et par une contribution au travers des ressources institutionnelles’. La RSE est devenue populaire dans les années 1960, mais a largement évolué depuis. Avant les années 1990, les entreprises offraient leur soutien à un grand nombre d’organismes mais uniquement sur de courtes durées. En outre, cette approche de la RSE consistait à ‘faire le bien pour se faire bien voir’ et se soldait au final par une prodigalité superficielle sans véritable suivi.

Les années 1990 virent l’émergence d’un nouveau modèle philanthropique reposant sur un choix plus stratégique des initiatives caritatives à soutenir. Désormais, les dirigeants d’entreprise cherchent à défendre des causes qui leur tiennent à cœur, limitant ainsi leurs dons à quelques organismes soigneusement triés sur le volet et faisant leur la devise  ‘Faire tout ce qui est en notre pouvoir pour faire non seulement le bien, mais le plus de bien possible’.


Plus d'infos sur ce thème

Par les mêmes auteurs

Marketing 4.0
8
Marketing 3.0
8

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Faire de la durabilité un avantage concurrentiel
8
Les entreprises à mission
7
Le guide de la transformation digitale
8
Marketing B to B
8
L’âme de l’argent
8
Science et impact social
8

Chaînes associées