Résumé de La défaite de l’Occident

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

La défaite de l’Occident résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

6

Caractéristiques

  • Controversé
  • Analytique

Commentaires

Beaucoup pensent que les pays occidentaux continueront de dominer l’économie mondiale comme ils l’ont fait durant les 500 dernières années. Toutefois, l’économiste Dambisa Moyo affirme de manière pessimiste que si l’on devait comparer la course à la domination économique mondiale à une course hippique, force serait de constater que l’Europe serait l’outsider, que l’Amérique aurait une cote de 1/1 et que la Chine serait le grand favori. Dans cet ouvrage, l’auteur partage sa vision d’une économie occidentale moribonde et explique pourquoi les investissements intéressants sont désormais à chercher du côté de la Chine, de l’Inde et des économies des autres pays émergents. Tout en se gardant de cautionner toute conclusion politique, getAbstract recommande cette analyse argumentée et parfois passionnée à tous les lecteurs enclins à envisager divers scénarios pour l’avenir de l’économie mondiale.

À propos de l’auteur

Dambisa Moyo est une économiste internationale spécialisée dans les questions macro-économiques et les affaires mondiales. Elle est en outre l’auteur de L’aide fatale et fait partie de la liste des ‘100 personnalités les plus influentes au monde’ du magazine Times.

 

Résumé

Déclin de l’Occident et montée en puissance des ‘autres pays émergents’

En 2008, l’agence gouvernementale d’investissements d’Abou Dhabi a investi 800 millions de dollars dans le Chrysler Building, l’un des monuments les plus mythiques des États-Unis. Durant la première moitié de cette même année, les investisseurs originaires du Moyen-Orient ont dépensé 1 milliard de dollars supplémentaire dans des biens immobiliers commerciaux américains.

Ainsi, au lendemain de la crise de 2008, l’acquisition d’actifs majeurs des États-Unis et du monde occidental par des investisseurs non occidentaux est susceptible de continuer à augmenter. Durant les dernières décennies, les puissances occidentales ont dilapidé leurs richesses, leur influence et leur hégémonie mondiale, alors que des nations non occidentales connaissent une croissance économique rapide.

Examinons les tendances suivantes :

  • Les États-Unis et l’Occident ont perdu une grande partie de leur influence sur les pays émergents, ces derniers jouissant dorénavant d’économies dynamiques.
  • Les pays en voie de développement bénéficient désormais des progrès économiques et technologiques...

Plus d'infos sur ce thème

Par le même auteur

Le vainqueur remporte la mise
9

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Au-delà de l’OTAN
9
Le complice du despote
8
Vers un monde démondialisé
8
La fin du siècle asiatique
8
Iran
7
La guerre des métaux rares
9

Chaînes associées