Résumé de La guerre des talents

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

La guerre des talents résumé de livre

Classement éditorial

9

Caractéristiques

  • Pratique
  • Exemples concrets
  • Captivant

Commentaires

Les entreprises veulent recruter des candidats au potentiel prometteur afin d’en faire des employés performants. Un objectif que partagent également les forces armées. Pour Mike Sarraille et George Randle, deux ex-militaires, les forces spéciales américaines, telles que les Navy SEAL, les Bérets verts de l’Armée de terre américaine et les Marine Raiders, sont un exemple concret des meilleures pratiques à adopter pour attirer et recruter des talents dans le monde de l’entreprise. Joignant leur plume à celle de Josh Cotton, les auteurs apportent à ce guide indispensable pour les professionnels des RH des décennies d’expérience en matière de gestion du talent ainsi qu’une multitude d’anecdotes.

À propos des auteurs

Mike Sarraille est PDG de EF Overwatch, un cabinet de recrutement de cadres et de conseil dans le domaine de la gestion de talent. George Randle, Directeur de l’acquisition des talents chez Forcepoint cybersecurity, y occupe le poste de conseiller stratégique.

Résumé

Les forces de l’USSOCOM (United States Special Operations Command) sont spéciales, car leurs membres sont eux-mêmes spéciaux. 

En 2007, Mike Day, membre de longue date du corps des Navy SEAL, se trouvait en mission pour capturer un chef d’Al-Qaïda dans la province d’Al-Anbar en Irak. Lors de cette opération dangereuse, quatre terroristes tirèrent sur Day. Ce dernier riposta et parvint à tuer deux terroristes avant qu’une grenade ennemie ne le projette à terre. Les deux terroristes survivants firent feu sur lui à 27 reprises. Si 11 balles furent déviées grâce à son armure, 16 balles l’atteignirent et lui firent perdre connaissance alors que les terroristes continuaient de mitrailler son peloton.

Bien que grièvement blessé, Day reprit connaissance et parvint à se servir de son arme, tuant les deux terroristes encore vivants qui cernaient son peloton. Day fut finalement évacué avec les autres blessés et quatre mois plus tard, reprit du service après une longue convalescence. À la tête d’un groupe de formation avancé chez les SEAL, il consacre une fois de plus à ce dernier sa ténacité, son mental, sa résilience et sa...


Plus d'infos sur ce thème

Choix audacieux de talents
8
Le pouvoir de l’engagement
9
La faculté d’adaptation, un atout capital
8
Arrêtons de bosser comme des fous !
8
Pratiquer un leadership juste
8
Aimez-les ou perdez-les
8

Chaînes associées