Résumé de La logique de la découverte scientifique

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

La logique de la découverte scientifique résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Analytique
  • Approche scientifique
  • Innovant

Commentaires

Pour comprendre comment fonctionnent les sciences, il faut lire le classique philosophique de Karl Popper, publié pour la première fois en allemand en 1935, puis en anglais en 1959. Même s’il est ardu, vous comprendrez pourquoi cet ouvrage a influencé la philosophie des sciences au 20ème siècle. L’argument de Karl Popper quant au rôle central de la ‘falsifiabilité’ – selon laquelle les scientifiques testent leurs théories en tentant de les falsifier – est essentiel. Son ouvrage est assez lucide. Néanmoins, en abordant la nature des connaissances, l’auteur part du principe que le lecteur connaît bien le raisonnement épistémologique et toute une série de théoriciens. getAbstract recommande ce traité novateur aux scientifiques, aux chercheurs et à quiconque s’intéresse aux règles fondamentales de la philosophie, des sciences ou des connaissances.

À propos de l’auteur

Sir Karl Raimund Popper (1902-1994), philosophe et professeur austro-britannique, fut l’un des philosophes des sciences les plus influents du 20ème siècle.

 

Résumé

‘La logique des sciences’

Toutes les sciences appliquent des ‘règles méthodologiques’ ou ‘conventions’ spécifiques. De telles règles sont reliées à d’autres règles et pratiques qui distinguent les différents domaines. Les scientifiques énoncent des théories, puis les testent. Ils élaborent des hypothèses ou ‘systèmes de théories’, et les testent également. La ‘logique de la découverte scientifique’ suit et analyse les méthodes des sciences expérimentales. La découverte scientifique n’est pas ‘identique au raisonnement inductif’. Les inférences sont inductives si elles passent d’énoncés particuliers à des vérités universelles, mais on ne peut pas se contenter de l’induction pour tester les théories. Certaines personnes se basent sur leurs expériences personnelles pour affirmer la véracité des ‘énoncés universels’, mais ce raisonnement ne peut être utilisé dans le domaine des sciences, car il ne permet que d’établir des ‘énoncés singuliers’. La justification des ‘inférences inductives’ exige d’avoir recours au ‘principe d’induction’ pour prouver la véracité d’une théorie. Ce principe ne peut pas être ‘purement logique’. Entre autres critères, il faut pouvoir le falsifier.


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Voir la vie en vert
8
Les entreprises à mission
7
La fin de l’expertise
9
Le guide du coaching au service de la performance
8
Pouvons-nous éviter une autre crise financière ?
9
Pourquoi motiver est-il si compliqué... et comment y arriver !
8

Chaînes associées