Résumé de La symphonie du vivant

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

La symphonie du vivant  résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

9

Caractéristiques

  • Innovant
  • Approche scientifique
  • Captivant

Commentaires

Il y a quelques années encore, les scientifiques étaient convaincus que notre vie, notre santé ou notre métabolisme étaient déterminés par notre patrimoine génétique. Or, il n’en est rien. Joël de Rosnay, ex-chercheur et enseignant en biochimie au MIT, nous explique qu’au contraire, notre comportement, notre alimentation, notre style de vie, notre manière de gérer le stress, notre recherche du plaisir et notre rapport aux autres sont autant de facteurs qui peuvent activer ou inhiber certains gènes et donc affecter notre santé, notre bien-être et notre espérance de vie. L’auteur établit un lien original entre biologie et société en transposant les dernières découvertes en matière d’épigénétique à l’organisation de notre société, et appelle à prendre part à une ‘co-régulation citoyenne participative’ afin de favoriser la démocratisation de la gouvernance. getAbstract recommande cet essai inspirant et captivant à tous les lecteurs qui souhaitent comprendre comment, grâce à l’épigénétique et à l’épimémétique, nos comportements peuvent influer à la fois sur notre santé et sur le fonctionnement de la société.

À propos de l’auteur

Joël de Rosnay est un ancien chercheur et a enseigné au Massachusetts Institute of Technology (MIT). 

 

Résumé

L’épigénétique, qu’est-ce que c’est ?

L’épigénétique est l’une des découvertes les plus marquantes des deux dernières décennies dans le domaine de la biologie. C’est à Conrad Hal Waddington, scientifique et philosophe britannique, que l’on doit la paternité du terme ‘épigénétique’, un ‘métalogiciel biologique’ qui agit sur l’ensemble des processus susceptibles de provoquer des modifications de l’expression des gènes, sans modifier la séquence de l’ADN. Si pour les Darwiniens, les modifications du code génétique des organismes vivants s’étendent sur de longues périodes, les modifications épigénétiques se produisent quant à elles dans des délais bien plus courts (jours, semaines ou mois). Lorsque ces modifications sont importantes, elles peuvent donc provoquer un déséquilibre du métabolisme cellulaire. Outre l’ADN, les protéines jouent également un rôle important dans l’expression de nos gènes. Si le premier est une véritable carte de notre matériel génétique (‘le génome’), les secondes sont ‘des exécutants’, car c’est à partir de la géométrie de l’ADN qu’elles construisent les cellules. Elles sont en quelque sorte les ‘machines-outils’ qui en garantissent...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Tout le monde ment... (et vous aussi !)
9
Y a-t-il un pilote dans la voiture autonome ?
9
Voir la vie en vert
8
Le test de résistance
8
Science et impact social
8
Ne vous tuez plus au travail !
8

Chaînes associées