Résumé de L’Afrique, grenier à blé de la Chine ?

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

L’Afrique, grenier à blé de la Chine ? résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Controversé
  • Aperçu
  • Connaissance du contexte

Commentaires

Plus de 20 % de la population mondiale vit en Chine, alors que le pays ne possède que 9 % des terres arables et seulement 6 % des ressources en eau potable du globe. L’Afrique, en revanche, possède les plus vastes étendues au monde de terre et d’eau inexploitées. La Chine est active en Afrique sur le plan économique et certains observateurs pensent que le pays envisage de faire de l’Afrique son grenier à blé, condamnant ainsi les Africains à la famine. Deborah Brautigam, sinologue, a voyagé en Afrique et en Chine afin d’étudier la relation qui les unit en matière d’agro-industrie. L’auteur présente des conclusions détaillées allant à l’encontre des idées généralement répandues, accompagnées de 28 pages de notes circonstanciées relatives aux sources utilisées. Ce qu’elle a découvert pourrait bien vous surprendre. Tout en restant politiquement neutre, getAbstract recommande cette analyse aux spécialistes en développement alimentaire, agricole, commercial et économique ainsi qu’à tous les lecteurs qui souhaitent en savoir plus sur l’économie de la mondialisation.

À propos de l’auteur

Deborah Brautigam est professeur et directrice du Programme de Développement International de la School of Advanced International Studies de l’université de Johns Hopkins à Washington, DC.

 

Résumé

Une perspective à sens unique

Dans un article publié en août 2012, l’économiste en chef de la Banque africaine de développement a décrit la Chine comme étant le pire ‘accapareur de terres’ au monde et notamment en Afrique. Des centaines d’articles et de récits d’actualité colportent le même message : la Chine mène un programme ambitieux d’investissements agricoles et d’agriculture intensive en Afrique. Le but avoué est de nourrir les 1,3 milliards de Chinois.

En 1995, l’environnementaliste Lester Brown publie Who Will Feed China? (Qui va nourrir la Chine ?), dans lequel il explique que la demande accrue de la Chine en produits alimentaires entraînera l’épuisement des ressources issues de l’exportation mondiale. L’idée de Lester Brown selon laquelle la Chine finira par absorber toutes les ressources des marchés mondiaux de céréales a influencé de nombreux esprits. En témoigne l’article du Washington Post intitulé How China Could Starve the World (Comment la Chine pourrait affamer le monde). L’apparente tentative de la Chine de faire de l’Afrique son grenier à blé a fait l’objet de plusieurs articles, axés autour des quatre fausses idées suivantes...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

La Chine conquérante
8
Tous égaux ?
8
La fin du siècle asiatique
8
Ce qui compte vraiment
7
La guerre des métaux rares
9
Comment Facebook est devenu ce qu’il est aujourd’hui
8

Chaînes associées