Résumé de Le capital et le bien commun

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Le capital et le bien commun résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Pratique
  • Révélateur
  • Aperçu

Commentaires

Dans ce guide sur l’utilisation de la haute finance pour répondre aux problèmes mondiaux, Georgia Levenson Keohane, directrice exécutive de la Pershing Square Foundation orientée sur les problèmes sociaux, apparaît tant idéaliste que pragmatique. Georgia Levenson Keohane explique comment les innovateurs financiers peuvent aider les pauvres du monde entier à travers des instruments tels que la microfinance, la micro-assurance, les obligations vertes et les ‘Obligations Vaccins’. Elle en appelle à une ‘main visible’ à mi-chemin entre l’interventionnisme et l’économie de marché. getAbstract recommande le rapport intelligent et encourageant de Georgia Levenson Keohane aux professionnels de la finance et aux lecteurs intéressés par de nouvelles approches de lutte contre la pauvreté.

À propos de l’auteur

Directrice exécutive de la Pershing Square Foundation, Georgia Levenson Keohane enseigne dans le cadre du Programme d’entreprise sociale de la Business School de l’Université de Columbia.

 

Résumé

Des solutions de marché pour les populations pauvres 

Pour les populations les plus pauvres de la planète, l’emploi et le développement économique sont tout à fait essentiels. La seule façon pour les pauvres d’échapper à des problèmes tels que la mortalité infantile élevée et aux maladies comme le paludisme et la tuberculose consiste à améliorer leur revenu de subsistance. En Inde et au Brésil, ainsi que dans toute l’Afrique, la croissance du PIB a atteint 5 % par an depuis une décennie. La main invisible du marché a commencé à améliorer la vie des populations pauvres, mais le marché lui-même ne peut pas résoudre tous leurs problèmes sociaux, ni pallier les inégalités économiques dominantes. Mettre fin à la pauvreté exige une ‘main visible’ pour guider les économies, aborder les défaillances du marché et rediriger les ressources là où elles sont nécessaires. La ‘finance innovante’ ne doit pas dépendre de l’intervention de l’État. Dans de nombreuses nations fragiles, les gouvernements ont montré qu’ils étaient impuissants à endiguer la vague de souffrances. Les associations et les investisseurs dotés d’une conscience sociale peuvent orienter des projets axés sur...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

La Chine conquérante
8
Tous égaux ?
8
Conversations entre adultes
8
Repenser et reconcevoir le commerce de détail
8
Buffett, Soros, Icahn, Fonds souverains...
7
Le financier, le juriste et le geek
8

Chaînes associées