Résumé de L’effet nourricier

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

L’effet nourricier résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Innovant
  • Approche scientifique
  • Stimulant

Commentaires

Anthony Biglan, expert en sciences sociales, synthéthise 40 années de recherche pour expliquer pourquoi et comment il est possible de s’améliorer soi-même, mais également d’améliorer sa vie de famille et la société en général en adoptant un comportement plus ‘nourricier’. Selon lui, l’évolution montre que l’être humain est particulièrement social et collaboratif, et des études récentes sur son comportement indiquent qu’il a besoin d’un monde plus propice à son épanouissement. L’auteur recourt parfois au jargon, et son idéalisme tend à prêter aux individus et responsables politiques des qualités de gentillesse et de logique peu réalistes. getAbstract, bien que toujours politiquement neutre, recommande cet ouvrage professionnel en faveur d’une société plus agréable et plus attentive aux responsables RH, entrepreneurs, enseignants, parents, responsables politiques et à quiconque s’intéresse au fonctionnement humain et à l’importance des relations bienveillantes comme base du changement social.

À propos de l’auteur

Chercheur principal à l’Oregon Research Institute, le Dr Anthony Biglan fait figure d’autorité dans l’application des sciences préventives pour soutenir les familles, les écoles et les communautés favorables à l’épanouissement.

 

Résumé

Les sciences du comportement

La physique a changé le monde, avec des progrès tels que le vol commercial et l’amélioration de la santé publique. Ces dernières décennies, les sciences du comportement ont elles aussi contribué à faire progresser la société. Elles ont généré des programmes et des stratégies pratiques afin d’aider les individus, familles, institutions publiques et la société à fonctionner avec davantage d’humanité.

Mais l’objectif plus large des sciences comportementales de rendre la société plus ‘nourricière’ implique de dépasser les préoccupations d’ordre individuel. Les développements actuels des sciences du comportement reposent sur la théorie de l’évolution. Les observations de Charles Darwin ont poussé les scientifiques à revoir leur position quant au lien de causalité et à s’écarter du cadre mécaniste pour se diriger vers le modèle de la sélection naturelle. L’étude de l’évolution a également contribué à l’école philosophique du pragmatisme, qui met l’accent sur l’importance d’atteindre ses objectifs et de réussir dans un monde compétitif. Le pragmatisme juge une idée d’après ses résultats.

L’être humain a évolué pour devenir bien plus coopératif...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Respecter ou défier les normes
8
Comment l’évolution démographique transformera notre monde
8
La constitution de la liberté
8
Voir la vie en vert
8
Iran
7
Le capitalisme sans capital
8

Chaînes associées