Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Les mégaprojets industriels

Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Les mégaprojets industriels

Concepts, stratégies et pratiques gagnantes

Wiley,

15 minutes de lecture
10 points à retenir
Texte disponible

Aperçu

La grande majorité des mégaprojets industriels se solde par un échec. Mais déployer des stratégies de planification adéquates peut s’avérer payant.

Classement éditorial

9

Caractéristiques

  • Analytique
  • Innovant
  • Niveau Expert

Commentaires

Peu d’entreprises industrielles se satisferaient d’un taux de réussite de 25 à 35 %. Elles le font pourtant dans le cas de mégaprojets dont les coûts sont estimés 1 milliard de dollars, voire plus. Edward W. Merrow, expert en mégaprojets, analyse les raisons pour lesquelles de telles opérations semblent vouées à l’échec et détaille les stratégies que doivent adopter leurs gestionnaires pour garantir l’atteinte des objectifs. Compte tenu du caractère rébarbatif du sujet débattu, l’ouvrage de Merrow aurait pu s’annoncer ennuyeux, voire austère. Il n’en est rien, car sa lecture s’avère passionnante et révélatrice. getAbstract recommande cet ouvrage informatif et captivant à tous les directeurs et responsables de projet, à tous les investisseurs, aux membres des conseils d’administration ainsi qu’aux cadres supérieurs d’entreprises industrielles.

Résumé

Un taux d’échec élevé

Les entreprises industrielles actives dans le secteur du pétrole, de la chimie, des minerais, de l’électricité ou autres secteurs apparentés s’attachent en principe à ne pas ébruiter les informations relatant la débâcle de leurs mégaprojets au grand public. Cependant, des études détaillées indiquent que 65 % des mégaprojets à l’échelle mondiale, et dont les coûts sont estimés à 1 milliard de dollars voire plus, n’ont pas atteint leurs objectifs commerciaux. Dans le cas de certaines industries, le taux d’échec atteindrait 75 %. Dans le secteur pétrolier, environ 80 % des mégaprojets se soldent par un échec.

Un mégaprojet avorté est susceptible de porter un préjudice considérable aux actionnaires d’une entreprise ou de pousser cette dernière à mettre la clé sous la porte. Des recherches approfondies ont révélé que plus le mégaprojet était capital pour les finances d’une entreprise industrielle, moins il était probable que cette dernière mettrait tout en œuvre pour en assurer la réussite. Ce constat est le fruit de 20 ans de travail effectué par le cabinet de recherche et de conseil Independent Project Analysis (IPA) que ...

À propos de l’auteur

Edward W. Merrow est fondateur et PDG de Independent Project Analysis, un cabinet de conseil spécialisé dans l’analyse de projets et de systèmes de gestion des projets.


Commenter ce résumé

Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu