Résumé de Makestorming

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Makestorming résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

8

Caractéristiques

  • Innovant
  • Pratique
  • Exemples concrets

Commentaires

Si vous faites partie de ceux qui pestent tous les jours contre les process absurdes, les objectifs incohérents et l’incompétence notoire de leur hiérarchie, il est temps de passer à l’action – ou plutôt à ‘l’haktion’. Créez votre premier corporate hack en adoptant une ‘attitude face au travail, à la fois rebelle et constructive’et en cassant les codes figés de votre entreprise. Modifiez en profondeur sa culture en agissant au cœur même de son système, afin de l’accompagner dans sa nécessaire mutation. Faites (comme le recommandent Marie-Noéline Viguier et Stéphanie Bacquere, deux pionnières du mouvement du corporate hacking) du Makestorming, une approche qui réinvente la culture du travail au sein des grandes entreprises en y viralisant les pratiques issues de l’univers start-up. getAbstract recommande cet ouvrage inspirant à tous les lecteurs qui souhaitent devenir des corporate hackers, et rejoindre la tribu des pirates bienveillants de l’entreprise.

À propos des auteurs

Marie-Noéline Viguier et Stéphanie Bacquere sont les pionnières du mouvement du corporate hacking. Ensemble, elles ont fondé la société de conseil nod-A, pour transmettre aux grandes organisations les modes de travail des communautés du numérique.

 

Résumé

Petite histoire de la culture hacker 

Les années 1960 ont vu fleurir nombre de mouvements contestataires aux États-Unis, qu’il s’agisse des protestations contre la guerre du Vietnam ou des revendications pour l’égalité des droits civiques. Cette contre-culture comptait parmi ses membres des mathématiciens, pionniers de l’informatique, qui identifièrent de nouvelles manières de travailler ensemble pour mieux progresser. Le ‘hacking’ est un terme issu de cette nouvelle forme de collaboration, et désignait à l’origine ‘une tâche informatique programmée à l’avance’. Les étudiants du MIT (Massachussetts Institute of Technology) le reprendront plus tard pour désigner les petits génies ‘bidouilleurs’ de l’informatique. Le hacker n’est pas un pirate informatique mal intentionné. C’est plutôt un programmateur surdoué qui collabore avec d’autres utilisateurs et qui s’autorise à contourner les règles établies au nom de la ‘connaissance libre’ et de l’idéal Open source. Le hacker ne doit donc pas être confondu avec le ‘cracker’ qui, lui, utilise ses connaissances pour identifier les vulnérabilités d’un système informatique dans le but de voler des données.

Tout bon hacker...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Robert Clergerie
7
Le design thinking en entreprise
8
Blockchain
8
Science et impact social
8
Industry X.0
8
Le numérique en point de mire
8

Chaînes associées