Résumé de On a tué le leadership

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

On a tué le leadership résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

9

Caractéristiques

  • Bien structuré
  • Exemples concrets
  • Stimulant

Commentaires

Bill Treasurer et John Havlik expliquent comment il est possible de maintenir notre leadership tout en préservant notre intégrité et notre dignité. Les auteurs décrivent les risques considérables que l’hubris – ou orgueil démesuré – fait courir aux leaders, et leur expliquent comment se prémunir de ses effets insidieux en s’appuyant sur leur savoir exhaustif en matière de leadership. Dispensant des recommandations et des conseils pertinents, leur ouvrage judicieux sera une source d’enseignements pour les dirigeants en exercice ainsi que ceux qui souhaitent le devenir.

À propos des auteurs

Bill Treasurer est ‘chief encouragement officer’ (un patron proche de ses troupes) de Giant Leap Consulting, un cabinet de conseil qui aide les individus et les entreprises à faire preuve de davantage de courage managérial. Il est également l’auteur de A Leadership Kick in the Ass, Leaders Open Doors, Right Riskand Courage Goes to Work. Le Capitaine John ‘Coach’ Havlik est retraité de la marine américaine depuis 2014 après plus de 31 ans de service, dont 29 au sein des forces spéciales de la Marine (SEAL).

 

Résumé

Le syndrome d’hubris

Le syndrome d’hubris désigne ‘une fierté ou une assurance excessive’. Il en résulte un ego surdimensionné et un affaiblissement, voire une disparition, des valeurs morales. L’hubris pousse les dirigeants à rechercher le pouvoir et à s’en emparer à des fins d’autoglorification, et non pour le bien des personnes qu’ils dirigent ou dans l’intérêt de leur entreprise.

Le leadership est généralement associé au pouvoir, ce qui engendre l’hubris, un vice qui n’a rien d’inoffensif. Corrupteur et opportuniste, il s’attaque directement à l’intégrité et à l’efficacité du dirigeant. Il entraîne celui-ci à abuser de son pouvoir, tout en causant sa ruine et celle des personnes qu’il dirige. L’hubris engendre l’intransigeance, l’incompétence et la suffisance ainsi qu’une propension à intimider les autres et à faire preuve d’ingratitude. Il transforme des personnes sympathiques en individus stupides, profondément narcissiques et méchants. L’orgueil finit même par les dépouiller de leurs principes moraux.

Les répercussions d’un mauvais leadership

Un mauvais leadership met à mal des facteurs ...


Plus d'infos sur ce thème

Par les mêmes auteurs

Le courage au travail
9
Les leaders ouvrent les portes
8

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Gérer une structure d’exercice en groupe
9
Le leadership humble
8
Machiavel
8
Le parcours du manager
8
Des gens bien, mais de mauvais managers
8
Pirate de culture
7

Chaînes associées