Résumé de Réussir (sa vie) grâce au minimalisme digital

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Réussir (sa vie) grâce au minimalisme digital résumé de livre

Classement éditorial

9

Caractéristiques

  • Pratique
  • Exemples concrets
  • Stimulant

Commentaires

Applis, notifications sur les réseaux sociaux, messages WhatsApp ou vidéos YouTube, notre attention est constamment détournée par les nouveaux outils de communication technologiques, à tel point que l’on parle désormais d’addiction comportementale. Quelles forces manipulatrices se cachent derrière la volonté délibérée de nous transformer en utilisateurs compulsifs des réseaux sociaux ? Comment une simple icône sur une plateforme sociale a-t-elle le pouvoir de nous faire basculer du sentiment de bien-être à l’anxiété la plus profonde ? Pour Calvin Newport, professeur d’informatique et auteur de best-sellers, c’est à l’économie d’attention numérique que nous devons cette dépendance malsaine aux nouvelles technologies. Une économie au sein de laquelle des entreprises se livrent une guerre sans merci pour accaparer et monétiser l’attention des utilisateurs. Conscient des effets dévastateurs de ces technologies addictives sur notre santé mentale, l’auteur propose d’adopter la philosophie du minimalisme digital pour nous recentrer sur nous-mêmes et nous reconnecter au monde réel.

À propos de l’auteur

Calvin Newport est professeur d’informatique à l’université de Georgetown. C’est sur son célèbre blog, Study Hacks (suivi par plus de 2 millions d’internautes), qu’il a formalisé la pratique du minimalisme digital. Il est l’auteur du best-seller Deep Work.

Résumé

Les nouvelles technologies favorisent l’addiction comportementale. Le bouton ‘J’aime’ de Facebook n’y est pas étranger.

Les nouvelles technologies, les médias sociaux et les téléphones intelligents ont largement modifié notre mode de vie au XXIsiècle. Les premiers utilisateurs du réseau thefacebook.com au début des années 2000 ne s’attendaient pas à ce qu’une dizaine d’années plus tard, la plupart des utilisateurs consacrent deux heures par jour à la consultation de leur messagerie ou réseaux sociaux. Bien que ces outils aient une utilité avérée, beaucoup s’interrogent aujourd’hui sur le sentiment de ‘perte de contrôle’ qu’ils induisent, et sur la volonté des fabricants de smartphones de nous entraîner dans ‘une vie numérique que nous n’avions pas choisie’.  Des lanceurs d’alerte tels que Tristan Harris, ex-ingénieur chez Google, ont dénoncé le rôle joué par les entreprises de technologie dans notre addiction aux outils technologiques. Harris affirme, en effet, que les entreprises de la Silicon Valley, loin de se contenter de programmer des applis, nous incitent à utiliser leurs outils le plus longtemps possible pour gagner davantage...


Plus d'infos sur ce thème

Par le même auteur

Deep work
8
Transformation digitale 2.0
8
La culture relationnelle
9
Influenceurs et révolutionnaires
8
La transformation digitale des entreprises
8
La fin du bureau ?
9
Après l’intelligence artificielle et la robotisation : remettre l’humain au cœur du monde
7

Chaînes associées