Résumé de La montée du sécuritarisme aux États-Unis

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

La montée du sécuritarisme aux États-Unis résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

7 Global

8 Importance

7 Innovation

7 Style


Commentaires

Beatrice Edwards, procureur, directrice exécutive et responsable du programme international du Government Accountability Project, qui fait par ailleurs partie des représentants légaux d’Edward Snowden (ex-employé de la National Security Agency), expose ce qu’elle estime être des informations essentielles au sujet d’une alliance étatico-privée composée de flibustiers du secteur des hautes technologies et de la sécurité intérieure qui violent les droits constitutionnels. Votre réaction face aux points de vue de l’auteur dépendra en grande partie de l’opinion, bonne ou mauvaise, que vous avez d’Edward Snowden (qui actuellement, du fait de sa résidence en Russie, échappe à l’application de la loi américaine), de Wikileaks et de Julian Assange. Ces derniers soulèvent une large gamme d’émotions auprès de l’opinion publique, et sont considérés tantôt comme des héros, tantôt comme des traîtres. Edwards, qui milite en leur faveur, affirme que le gouvernement et les entreprises américaines ont découvert un marché lucratif dans la surveillance des échanges téléphoniques et sur Internet (aux fins de détection d’activités terroristes), au détriment du respect de la vie privée. L’auteur ajoute que le fait de maintenir le pays dans une logique de guerre permanente est, certes, très rentable mais ne contribue en rien à la protection des droits civils individuels, notamment depuis que la surveillance est devenue, après le 11 septembre 2001, une industrie estimée à un milliard de dollars. Pour elle, le FBI, le département de la Justice et diverses agences de renseignement inconnues ainsi que de nombreuses entreprises partenaires violent la constitution et votre vie privée en collectant les messages en ligne, les appels téléphoniques et les données de recherche sur Internet. À titre d’information et tout en réaffirmant sa neutralité politique, getAbstract propose à ses lecteurs l’éclairage d’Edwards en matière de responsabilité du gouvernement et des entreprises.

Grâce à ce résumé, vous apprendrez

  • Comment, selon Beatrice Edwards, les entreprises et le gouvernement portent atteinte à la vie privée ;
  • Pourquoi elle estime que les Américains devraient se préoccuper de leurs droits constitutionnels ; et
  • Comment les entreprises et le gouvernement agissent de connivence dans le cadre de certaines opérations illégales de surveillance sophistiquée.
 

À propos de l’auteur

Beatrice Edwards, directrice exécutive et directrice du programme international du Government Accountability Project (GAP), collabore avec des lanceurs d’alerte évoluant dans le secteur des pouvoirs publics, des entreprises et des institutions financières. Elle rédige pour le GAP et The Huffington Post des articles traitant de la corruption et de la surveillance.

 

Résumé

Exploiter une tragédie
Depuis les attaques terroristes du 11 septembre 2001, le gouvernement américain a renforcé les programmes de surveillance, les perquisitions et sa capacité à limiter les manifestations publiques en invoquant la sécurité nationale. D’autres restrictions des droits...

Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Stabiliser une économie instable
Stabiliser une économie instable
8
La route de la servitude
La route de la servitude
9
L’industrie du bonheur
L’industrie du bonheur
8
Capitalisme et liberté
Capitalisme et liberté
8
Droit d’asile
Droit d’asile
8
La constitution de la liberté
La constitution de la liberté
8

Chaînes associées