Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Exode

Rejoignez getAbstract pour lire le résumé !

Exode

Comment les migrations transforment le monde dans lequel nous vivons

Oxford UP,

15 minutes de lecture
10 points à retenir
Texte disponible

Aperçu

Comprendre les phénomènes migratoires, leurs bons et leurs mauvais côtés.


Classement éditorial

8

Caractéristiques

  • Pratique

Commentaires

Si les phénomènes migratoires ne sont pas a priori une affaire complexe (les populations pauvres se déplacent vers des contrées plus prospères, les peuples fuient les pays ravagés par la guerre), ils ont des conséquences multiformes. Les gouvernements s’efforcent de mettre en place des politiques équitables pour les immigrants et les populations autochtones. Paul Collier, professeur de sciences économiques et auteur du livre Le Milliard d’en bas, examine les répercussions économiques, sociales et politiques des migrations et analyse ces dernières sous trois angles différents : comment elles affectent les migrants, les pays dans lesquels ils s’installent et ceux qu’ils ont quittés. Bien que l’auteur propose un ouvrage de référence instructif qui suscite la réflexion sur des questions pressantes en matière d’immigration, il n’a pas vécu tous les événements dont vous aurez connaissance à l’heure où vous lirez ce résumé. En outre, ses propos reflètent une perspective quelque peu universitaire. getAbstract recommande néanmoins les éclairages qu’il apporte à quiconque cherche à comprendre certains des mécanismes qui façonnent ce thème d’actualité.

Résumé

Une question complexe

Peu de problèmes sont aussi complexes et sujets à controverses que la question des migrations. Alors que l’opinion publique se félicite de voir les réfugiés fuir la pauvreté oppressante dans leur pays d’origine, elle leur reproche dans le même temps d’abandonner ceux qui sont restés là-bas, tout en débattant de leur impact potentiel sur les pays dans lesquels ils s’installent. Les politiques nationales migratoires diffèrent grandement les unes des autres. Le Japon n’autorise pas l’immigration alors que la population résidente de Dubaï est composée à 95 % d’étrangers. L’Australie et le Canada ont des exigences plus strictes que les États-Unis en matière d’éducation. Certains pays accordent rapidement la citoyenneté aux migrants, alors que d’autres insistent pour que les migrants s’intègrent peu à peu.

Obtenir une évaluation objective de la politique migratoire relève de la gageure, car les politiques d’immigration découlent de valeurs et de principes moraux subjectifs. En effet, vous pouvez adhérer à l’obligation morale d’aider les pauvres, sans pour autant accepter que des individus frappés par la misère affluent vers vos frontières. Nationalisme...

À propos de l’auteur

Paul Collier est professeur d’économie et de politiques publiques. Il est également l’auteur des ouvrages Le pillage de notre planète et Le Milliard d’en bas.


Plus d'infos sur ce thème

Par le même auteur

8
Livre

    Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

    Chaînes associées