Résumé de Le pouvoir de l’expérimentation

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

Le pouvoir de l’expérimentation résumé de livre

Classement éditorial

7

Caractéristiques

  • Aperçu
  • Exemples concrets
  • Vu de l'intérieur

Commentaires

Quelle que soit leur taille, les entreprises font appel à l’expérimentation pour tester des idées, étudier des produits et des services, évaluer les réactions des consommateurs et étayer la prise de décision. Autrefois apanage du monde médical, académique et des sciences sociales, l’expérimentation s’est aujourd’hui généralisée dans presque tous les domaines et fournit aux décideurs des données leur permettant de développer et de commercialiser des biens et des services optimisés, de moderniser leurs pratiques et de servir les intérêts de la société. Michael Luca et Max H. Bazerman, tous deux enseignants à la Harvard Business School, affirment que les connaissances et les avantages que procure l’expérimentation aux entreprises, aux consommateurs et aux citoyens l’emportent sur sa possible utilisation à mauvais escient.

À propos des auteurs

Michael Luca est professeur associé à la Harvard Business School et rédige des articles pour The Atlantic, The Wall Street Journal et Harvard Business Review. Max H. Bazerman, également professeur à Harvard, est l’auteur de Better, Not Perfect et The Power of Noticing, et a co-écrit Blind Spots.

Résumé

La révolution de l’expérimentation est en marche. Elle transforme la manière dont les entreprises prennent les décisions.

Au Royaume-Uni, lorsque les citoyens omettaient de payer leurs impôts, ils recevaient une lettre de rappel du département des Recettes et Douanes de Sa Majesté (HMRC). La plupart d’entre eux ignoraient la notification et ne payaient pas leur facture. En 2010, des chercheurs en sciences sociales et des fonctionnaires ont créé le Behavioral Insights Team (BIT) afin d’appliquer les principes des sciences comportementales dans le but d’optimiser les fonctions gouvernementales. Ils procédèrent à des essais sur ce courrier, notamment en modifiant les formulations. Des groupes sélectionnés ont reçu chacun des versions légèrement différentes, une démarche qui a donné des résultats remarquables. Par exemple, le courrier qui comportait la phrase « À ce jour, neuf personnes sur 10 dans votre ville ont payé leurs impôts » a fait passer le taux de réponse de 35,8 % à 37,8 %, ce qui a abouti au paiement de millions de livres d’arriérés d’impôts.

Le BIT s’est ensuite développé dans d’autres secteurs publics tels que l’élaboration...


Plus d'infos sur ce thème

La logique de la découverte scientifique
8
L’importance d’être curieux
9
Testez vos idées business
8
Conception pour le numérique
8
Le talent code
9
La fin de l’expertise
9

Chaînes associées