Résumé de L’effet papillon : l’envers du décor

Vous recherchez le livre ?
Nous avons le résumé ! Découvrez les points clés en 10 minutes seulement.

L’effet papillon : l’envers du décor résumé de livre
Développez votre intelligence :
ou nos abonnements

Classement

9 Global

9 Importance

9 Innovation

8 Style


Commentaires

Ian Goldin, ex-directeur de la Banque mondiale, et Mike Mariathasan, professeur adjoint, soutiennent que l’environnement actuel mondialisé, interdépendant et complexe est confronté à de nouveaux risques et de nouvelles opportunités. Le titre de leur ouvrage s’inspire de l’image utilisée par Edward Lorenz pour illustrer les rapports de causalité au sein de systèmes complexes : les battements d’ailes d’un papillon sur un continent peuvent déclencher une tornade sur un autre continent. Les menaces auxquelles doivent faire face les populations dans un monde globalisé ne sont pas principalement locales ou isolées, mais plutôt systémiques, comme en témoignent les effets des crises qui se répercutent dans le monde selon des schémas non linéaires et imprévisibles. Le style des auteurs est limpide, les exemples qu’ils proposent sont compréhensibles et le sujet complexe qu’ils développent se révèle d’actualité. getAbstract recommande leur analyse aux entrepreneurs, aux investisseurs et aux PDG, ainsi qu’à toutes les personnes attirées par la complexité, le changement, la mondialisation, la réflexion systémique ou la survie dans un monde interdépendant.

Grâce à ce résumé, vous apprendrez

  • Comment la mondialisation rend ce monde plus dangereux ;
  • En quoi l’inter-connectivité modifie la nature du risque ; et
  • Quelles actions seraient susceptibles de rendre le monde plus sûr.
 

À propos des auteurs

Ian Goldin, auteur de plus de 50 articles et 19 ouvrages dont La mondialisation au service du développement, a été vice-président de la Banque mondiale de 2003 à 2006. Mike Mariathasan est professeur adjoint en Finance à l’université de Vienne.

 

Résumé

La mondialisation et ses effets négatifs

L’environnement actuel mondialisé, interdépendant et complexe est confronté à de nouvelles menaces. Désormais, une mesure prise dans un pays touche un grand nombre d’autres nations. Les épreuves auxquelles doivent faire face les citoyens dépassent les frontières de leur territoire national. Les conditions deviennent plus flexibles et complexes. Des actes apparemment sensés aux yeux d’une personne peuvent engendrer un désastre collectif, qu’illustre ‘la tragédie des biens communs’ : le désir de chacun d’attraper et de manger beaucoup de poisson entraîne une surpêche dans un océan ouvert à tous, une raréfaction des ressources et une famine généralisée. Dans un monde interdépendant, vos actes engendrent des conséquences qui évoluent selon un schéma non linéaire. D’où la difficulté de planifier ou de savoir ce qu’il faudrait prévoir. À mesure qu’ils subissent la pression exercée par la mondialisation, les individus y résistent souvent de manière irrationnelle.

La société contemporaine est confrontée à ‘une interdépendance et une intégration’ accrues. De nos jours, un guerrier Masaï peut utiliser un téléphone portable pour effectuer...


Plus d'infos sur ce thème

Les clients qui ont lu ce résumé ont également lu

Management de crise
8
Cette fois, c’est différent
8
La fin du siècle asiatique
8
Management international
7
Villes extrêmes
8
Droit d’asile
8

Chaînes associées